Features

Vins du Chili - Programme durabilité

11 juillet 2011
ITC Nouvelles

Sous la houlette de Vinos del Chile, la filière viticole chilienne a mis en évidence la nécessité de consolider le secteur vitivinicole du pays. En mai 2010, la branche technique de l’association, Consorcios del Vino, lançait le Programme durabilité des vins chiliens destiné à renforcer et à maintenir la compétitivité du secteur dans le temps et à valoriser son image auprès des consommateurs tant nationaux qu’internationaux. 

Le programme implique l’adoption d’un code national de durabilité et s’accompagne d’une série de projets précis axés sur les domaines clés de la durabilité que sont dans ce secteur d’activité la convergence de procédés de production respectueux de l’environnement, équitables au plan social et économique viables. Le code instaure un instrument de mesure de la durabilité de différentes pratiques tout au long de la chaîne de valeur de la production de vin.

Mis en œuvre par des professionnels et des experts de l’Université de Talca et sous la houlette de Consorcios del Vino (Vinnova-TecnoVid), le projet se divise en deux étapes. Dans un premier temps le code de pratiques en matière de durabilité sera validé, un code définitif sera élaboré et une plateforme web sera lancée. Dans un deuxième temps, le code sera mis en œuvre et le système d’accréditation sera mis à la disposition des domaines viticoles.

L’objectif premier est de créer un code national de pratiques en matière de durabilité et un système qui permettra aux domaines de décrocher leur accréditation et de démontrer les progrès réalisés sur la voie de la durabilité aux communautés locales et internationales. Le programme vise à influencer le secteur en:

  • Imposant des pratiques viticoles et de vinification durables;
  • Protégeant les écosystèmes; et
  • En renforçant l’image des vins chiliens en matière de durabilité.

 

Le code de durabilité est la pierre de touche du programme. Il porte sur les domaines clés de la durabilité et repose sur des projets précis tels que le Code national de durabilité.

Le Code national de durabilité

Il s’agit d’un cadre qui englobe l’ensemble de la chaîne de valeur et recense les différentes pratiques durables afin d’orienter tous les domaines viticoles chiliens vers l’adoption de pratiques toujours plus durables. Le code permet aux domaines de mesurer les progrès réalisés par le biais d’un système d’accréditation ou de certification reconnu et validé.

 

Parmi les projets mis en œuvre dans les domaines prioritaires du code afin de renforcer l’adoption de mesures durables figurent:

Les rapports sur la responsabilité sociale et GRI pour tous les domaines viticoles

L’industrie viticole chilienne a décidé d’investir dans la responsabilité sociale (RS) tant pour l’ensemble de l’association que pour chaque entreprise par le biais d’un guide de la RS pour Vinos de Chile, et sur la base de la méthode G-3 de la Global Reporting Initiative (GRI).

 

Ce projet permettra d’établir des rapports basés sur la méthode GRI pour chacun des 90 domaines des membres de l’association au cours des 18 mois à venir. Des consultants techniques de Vincular de l’Université pontificale catholique de Valparaiso (PUCV) apporteront leur soutien, offriront des formations aux domaines et produiront les rapports.

Réseau de stations météorologiques pour les vallées viticoles chiliennes

Les données météorologiques étant nécessaires à l’amélioration de la gestion des ressources hydriques et énergétiques, le Programme durabilité vise à établir le premier réseau de stations météorologiques couvrant toutes les vallées viticoles chiliennes. À partir d’un investissement initial dans 33 stations et 27 stations tierces, le réseau pourra fournir des informations de base en temps réel telles que la température, l’humidité relative, le rayonnement solaire et la vitesse du vent, de même que des informations telles les indices de degrés-jours et bioclimatiques primaires pouvant être utilisés pour une délimitation climatique du terroir.

Efficacité énergétique des domaines viticoles, changement climatique et empreintes carbone 

 

Ce projet portait sur l’énergie utilisée dans les procédés de vinification et formulait des recommandations pour l’amélioration de l’efficacité énergétique à chaque stage du processus. Les informations ont été rassemblées dans un guide qui servira de feuille de route pour l’efficacité énergétique des domaines. Dans le cadre du projet empreinte carbone, des protocoles ont été élaborés puis expliqués, une calculatrice de gaz à effet de serre a été mise à l’essai dans un domaine pilote et des conclusions générales ont été tirées sur l’importance de l’empreinte carbone de la production de vin. Par ailleurs, un outil innovant conçu pour l’analyse comparative de l’utilisation d’énergie a été introduit: le Energy Equivalent Liter (énergie-équivalent litre), qui compare l’énergie utilisée pour chaque sorte de vin produit, plutôt que pour chaque type de domaine viticole.

Pour plus de renseignements, consulter www.vinnova.cl 

 

 

CONSORTIUMS DU VIN 

Projet efficacité énergétique et changement climatique 

 

L’Université Alberto Hurtado, avec Vinnova-TecnoVid des Consorcios del Vino et l’Université pontificale catholique du Chili, ont mené une étude sur le thème ‘Énergie et changement climatique: dimensionnement des exportations et augmentation de la compétitivité de la filière vitivinicole’. Financé par Innova Chile-CORFO, le programme national sur l’efficacité énergétique de la Commission nationale de l’énergie et les sociétés Prevent et Deuman ont pris part au projet visant à présenter les meilleures pratiques et des solutions innovantes pour réduire la consommation d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre de l’industrie vitivinicole chilienne.

Pour plus de renseignements, consulter www.vinnova.cl/EN/eecc.php