Press releases

Une assistance coordonnée pour la mise en œuvre de l'Accord de facilitation des échanges de l'OMC

22 juillet 2014
ITC Nouvelles

(Genève) Reconnaissant les vastes bénéfices potentiels de l'Accord de facilitation des échanges de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), en faveur des économies en développement et en transition, et des économies les moins développées, bénéfices qui incluent : une meilleure participation aux chaînes mondiales de valorisation et d'approvisionnement ; une compétitivité améliorée ; une meilleure transparence ; une meilleure intégration dans l'économie globale avec une croissance et un développement économiques significatifs ; et ;

Répondant aux besoins avérés de ces économies pour une assistance technique, le renforcement des capacités, et l'appui dans la mise en œuvre de l'Accord afin d'en garantir des bénéfices à long terme ;

Les organisations internationales et les partenaires du développement, dont la liste est donnée en fin d’article, réaffirment par la présente leur soutien aux économies précitées, sous forme coordonnée et exhaustive, pour la mise en œuvre de l'Accord – en étroite collaboration avec l'OMC et la communauté des donateurs.

Nous nous engageons à aider les pays en développement et en transition, et les pays les moins développés, en puisant dans nos forces respectives et nos domaines d'expertise. Cette aide prendra la forme d'une assistance immédiate, par exemple pour déterminer les catégories de mesures de l'Accord (A, B ou C), établir des comités nationaux de facilitation des échanges, créer des procédures réglementaires de passage aux frontières plus rapides et plus efficientes par le biais d'une réelle collaboration entre toutes les parties prenantes (y compris le secteur privé), planifier la mise en œuvre sur le long terme et appuyer la mise en place de programmes de réformes complètes fondées sur les mesures de l'Accord. Nous nous engageons à garder à disposition pour tous les pays les outils de facilitation des échanges, les recommandations et les normes que nous produisons.

Nous soutenons et encourageons l'OMC pour qu'elle partage les informations sur l'assistance en facilitation des échanges, et qu'elle aide à répondre à toute lacune dans la fourniture de l'assistance que les membres de l'OMC pourraient identifier, en collaboration avec les organisations internationales et les partenaires de développement.

Nous croyons :

  • Qu'une approche coordonnée aidera grandement les pays en développement et en transition, et les pays les moins développés, à récolter des bénéfices réels et durables de l'Accord, et se traduira par un développement économique plus solide pour leurs citoyens ;
  • Que l'Accord fournit une opportunité unique pour réaliser des réformes de facilitation des échanges plus profondes et plus durables, qui auront des impacts positifs et à long terme pour les économies en développement et en transition, et les économies les moins développées, et leur permettra de participer pleinement à l'économie globale ; et
  • Qu'une approche collaborative est efficiente et rentable pour la fourniture d'une assistance financée par les donateurs.

Cette déclaration est publiée au nom des organismes suivants :

Télécharger le PDF (en anglais)

Note aux rédacteurs

L'ITC aide les petites et moyennes entreprises dans les pays en développement et les économies en transition à devenir plus compétitives à l’export, contribuant ainsi à un développement économique durable dans le cadre du programme de l'Aide pour le commerce et des objectifs du Millénaire pour le développement.

* Commission économique de l’ONU pour l’Europe (CEE), Commission économique des Nations Unies pour l’Amérique latine et les Caraïbes (CEPALC), Commission économique et sociale des Nations Unies pour l’Asie et le Pacifique (CESAP), Commission économique et sociale des Nations Unies pour l’Asie occidentale (CESAO).