Stories

Un réseau d’OPC pour promouvoir le commerce en Afrique de l’Ouest

7 juillet 2015
ITC Nouvelles
Avec le soutien d’ITC le réseau visera stimuler le commerce intra- et extra- régional.

Un nouveau réseau d’Organismes de Promotion du Commerce (OPC) pour l’Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA) a été créé, avec l’appui technique du Centre du Commerce International (ITC) afin de stimuler le commerce intra et extra régional.

A l’initiative de la Commission de l’UEMOA et de ses états membres, huit Directeurs Généraux des OPC venant du Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Sénégal, et Togo se sont réunis le 3 juillet au siège de l’ITC à Genève pour définir ensemble une feuille de route et identifier les activités principales à mettre en œuvre pour assurer le lancement et l’opérationnalisation du réseau. Par conséquent, la réunion a offert une plateforme aux participants d’échanger sur les termes de référence du réseau des OPC, déterminer les objectifs stratégiques et les fonctions principales du réseau, ainsi que l’établissement d’une stratégie de communication et marketing pour avancer la visibilité du réseau au niveau national, régional, et international.

Les OPC fonctionnent pour faciliter l’établissement des relations d’affaires durables au bénéfice des entreprises, ainsi que la production, le traitement, et la dissémination des informations commerciales et des opportunités d’affaires. Selon Abdoulaye Sanoko, Directeur Général de l’Agence Malienne pour la Promotion des Exportations (APEX-Mali), « dans le cadre du renforcement de la mise en œuvre de ce réseau-là, les OPC de l’UEMOA se sont retrouvés en parallèle pour projeter le réseau. Nous avons fait un texte qui nous relie, et qui attend d’être signé par toutes les parties ».

La coopération entre les membres de l’UEMOA et l’ITC remonte à plusieurs années. Des activités conjointes de promotion commerciale ont été réalisées depuis 2003 dans le cadre d’une initiative de promotion du commerce intra-communautaire mis en place par l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) et exécuté par l’ITC.

Actuellement, l’ITC et l’UEMOA peuvent alors saisir ensemble les défis qui font face à ses états membres aujourd’hui afin d’incorporer la région dans le système multilatéral. Comme l’indique Mr. Sanoko, « un défi principal est la visibilité des OPC. Pas la visibilité physique, mais la bonne compréhension du rôle stratégique que les OPC sont censés jouer ».

En tenant compte des liens qui se sont établis dans le passé, la création du réseau des OPC de l’UEMOA représente une opportunité unique pour la région afin d’améliorer la compétitivité internationale des Petites et Moyennes Entreprises (PME) et leur intégration effective dans le système commercial multilatéral.

Aujourd’hui, la nécessité de mettre en place un tel réseau régional d’OPC efficace ne se pose plus dans la mesure où la Commission de l’UEMOA s’est fixé comme objectif d’accroître le niveau du commerce intracommunautaire de 12 à 20% à l’horizon 2020. L’idée du réseau vient d’abord « du besoin exprimé par les acteurs d’exportation qui ont des produits et qui cherchent un marché. On s’est dit que si on se met ensemble avec l’appui des institutions comme l’ITC et la Commission de l’UEMOA, le rapprochement de tous ces organes de promotion permettent de développer les échanges commerciaux entre les pays » a dit Robert Akinde, Directeur Général de l’Agence Béninoise de Promotion des Echanges Commerciaux (ABePEC).

Avec ce projet, les OPC seront les bénéficiaires directs, tandis que les Très Petites Entreprises (TPE) et PME seront les bénéficiaires indirects et finaux de ce réseau. Ensemble, leurs besoins principaux sont de trouver une façon à partager leurs expériences pour renforcer la coopération interinstitutionnelle, concevoir une plate-forme d’échange d’information, de bonnes pratiques, et d’apprentissage pour permettre aux membres de développer des compétences dans leurs domaines d’action, et des programmes qui développent le commerce pour encourager des investissements dans le cadre d’une coopération Sud-Sud et Nord-Sud.

Avec cet évènement, le projet de l’UEMOA s’inscrit alors dans le cadre de deux domaines d’intervention de l’ITC qui consiste à faciliter l’intégration économique régionale, ainsi que l’amélioration de la performance des institutions d’appui au commerce et aux investissements. L’ITC vise alors à apporter un appui technique aux OPC faisant partie du réseau en vue d’aider les TPE et les PME à mieux explorer les opportunités d’affaires existantes au niveau régional ainsi qu’international.

Comme le dit Christian Segbo, Coordonnateur du Programme Régional de Promotion du Commerce (PRPC), « les attentes sont énormes. L’UEMOA est dans une dynamique d’efficacité et la promotion des exportations quand on parle de promotion commerciale c’est qu’on vise aussi bien imports et exports. L’UEMOA focalise sur la promotion des exports, et le réseau va être très important pour pouvoir accompagner les entreprises dans la dynamique et le soutien pour qu’ils puissent être des apporteurs de produits sur le marché international ».

Cet évènement a souligné l’importance d’une parfaite synergie entre nos activités et celles engagées par la Commission de l’UEMOA ; comme le dit Mr. Sanoko, « cette création nous renforce chacune de nous institutions, ensemble nous constituerons une force majeure au service de l’intégration économique et commercial de notre région ».