Press releases

Relancer l’industrie de la noix de coco dans les Caraïbes par le biais de petites entreprises

5 janvier 2018
ITC Nouvelles

(Georgetown, Guyane) - Des représentants de l’industrie de la noix de coco de la région des Caraïbes mettent en œuvre des plans nationaux et régionaux pour relancer le secteur autrefois prospère, en aidant les petites entreprises à exporter vers de nouveaux marchés.

Les membres de la communauté des affaires et du gouvernement - agriculteurs, transformateurs et agences gouvernementales de neuf pays des Caraïbes - se sont réunis à Georgetown, Guyane, les 21 et 22 avril pour discuter des débouchés pour les produits à base de noix de coco et partager les stratégies nationales pour développer le secteur.

La réunion a été organisée dans le cadre d’un projet du Centre du commerce international (ITC) intitulé « Développement de l’industrie de la noix de coco pour les Caraïbes », financé par l’Union européenne.

« Les entreprises connectées aux chaînes de valeur internationales enregistrent des gains élevés en matière de productivité, de salaires et d’emplois », a déclaré Arancha González, Directrice exécutive de l’TC. « Grâce à ce projet, l’ITC aidera les producteurs de noix de coco des Caraïbes à accroître leur compétitivité et à adopter une production à plus forte valeur ajoutée tout en répondant mieux aux demandes du marché. L’ITC le fait en partenariat avec l’Institut de recherche et de développement agricole des Caraïbes (CARDI) dans le but d’aider l’industrie de la noix de coco des Caraïbes à réaliser son potentiel de marché collectif. »

Les parties prenantes se sont concentrées sur la prise de mesures aux niveaux national et régional. Elles ont discuté des conclusions de l’analyse de la chaîne de valeur mondiale sur le secteur de la noix de coco et des feuilles de route nationales validées, qui communiquent l’orientation du secteur au niveau national et mettent en évidence les mesures à prendre au niveau régional. Ils ont également accordé la priorité aux combinaisons de produits et de marchés afin d’améliorer le succès des exportations.

Noix de coco : un marché d’un milliard de dollars en pleine croissance L’industrie de la noix de coco est ciblée en raison des opportunités croissantes sur les marchés régionaux et mondiaux pour une gamme de produits à base de noix de coco. Le marché mondial de l’eau de coco devrait atteindre 4 milliards de dollars d’ici 2019. Les diverses opportunités de marché constituent un domaine de discussion clé pour les parties prenantes de l’industrie qui souhaitent tirer parti des opportunités croissantes de produits à base de noix de coco à valeur ajoutée.

Selon l’expert en chaîne de valeur Ajmal Abdulsamad du Centre de gouvernance, de mondialisation et de compétitivité, la demande de produits à base de noix de coco augmente considérablement dans la région. Malgré une baisse générale du commerce intrarégional au cours de la dernière décennie, le commerce régional de noix de coco et de noix de coco a augmenté de 230 % depuis 2008, a-t-il ajouté.

Pour mieux organiser le secteur de la noix de coco dans chaque pays afin de réaliser le potentiel de ce marché, des plates-formes nationales de parties prenantes (NSP) ont été créées l’année dernière dans le cadre du projet. Ces plates-formes visent à représenter les intérêts du secteur de la noix de coco, à faciliter la communication et la coordination entre les parties prenantes et à guider le développement et la mise en œuvre des stratégies nationales de développement du secteur de la noix de coco.

Raymond Trotz, propriétaire de Phoenix Enterprises Guyana et président de la NSP du Guyana, a déclaré : « La NSP de Guyana développe un programme d’alliances de chaîne de valeur qui répond aux besoins variés du secteur de la noix de coco autour des priorités définies par l’industrie et sur la base d’une analyse de la chaîne de valeur mondiale menée par le marché. » Stratégies et activités nationales La consultation a été l’occasion pour les représentants de chaque plate-forme de présenter, discuter et clarifier les détails de leurs stratégies nationales respectives, y compris les activités concrètes qui seront mises en œuvre.

Les délégués ont discuté des moyens par lesquels les Caraïbes peuvent tirer le meilleur parti des opportunités de marché croissantes. L’industrie a connu une période de déclin au cours des quatre dernières décennies, ce qui a entraîné un manque d’investissement dans le renouvellement des plantations, le développement des entreprises et les services de soutien.

Les petits producteurs de noix de coco, les entreprises de transformation et les services de soutien dans les pays des Caraïbes ont besoin d’aide pour réaliser des opportunités de marché en revitalisant les performances, en promouvant l’innovation, en améliorant la rentabilité et en se conformant aux normes internationales. Les stratégies nationales qui ont été élaborées par les parties prenantes dans chaque pays ont constitué une avancée importante dans la structuration de ce soutien.

La réunion technique de deux jours a été organisée dans le cadre du projet « Développement de l’industrie de la noix de coco pour les Caraïbes » mis en œuvre par l’ITC, basé à Genève, en partenariat avec le CARDI. Le projet vise à améliorer la compétitivité des petits producteurs et transformateurs de noix de coco en identifiant les opportunités de marché et en améliorant l’accès aux services consultatifs pour une production améliorée.

À propos du Centre du commerce international : L'ITC est l’agence conjointe de l’Organisation mondiale du commerce et des Nations Unies. L'ITC soutient les petites et moyennes entreprises des pays en développement et des économies de transition pour les rendre plus compétitives sur les marchés mondiaux, participant ainsi au développement économique durable dans le cadre du programme Aide pour le commerce et des Objectifs de développement durable des Nations Unies. Pour de plus amples informations, consulter le site : www.intracen.org. Suivre l'ITC sur Twitter : @ITCnews

Contact de l'ITC
Jarle Hetland
Responsable des médias
Bureau de la Directrice exécutive
Centre du commerce international
Téléphone : +41-22 730 0145
Mob : +41 79 582 91 80
Courriel : Hetland [at] intracen.org