Press releases

L’ITC et la CPCCAF : l’intelligence économique pour appuyer l’internationalisation des TPE/PME en Afrique

5 juin 2014
ITC Nouvelles

(Genève/Toulouse) – Dans le cadre de l’accord de partenariat signé il y a un an entre CCI France et le Centre du commerce international (ITC), l’ITC participe cette année à l’organisation des huitièmes ateliers de la coopération consulaire avec la Conférence permanente des chambres consulaires africaines et francophones (CPCCAF) du 4 au 6 juin au sein de la Chambre de commerce et d’industrie de Toulouse.

Cet accord de partenariat a entre autres objectifs, l’échange de compétences et de bonnes pratiques dans le domaine de l’intelligence économique et de la veille stratégique (competitive intelligence en anglais) au service des petites et moyennes entreprises (PME) des pays en développement. De par son mandat et ses objectifs en matière de soutien du secteur privé africain, la CPCCAF s’est avérée être un partenaire naturel de l’ITC.

Ces ateliers qui rassemblent pendant trois jours, 140 participants de 20 pays différents ont pour thématique « l’intelligence économique au sein des chambres consulaires et la problématique de l’internationalisation des très petites entreprises (TPE) et PME africaines ». Ils ont pour but de démontrer la capacité du réseau institutionnel à diffuser des expériences réussies et innovantes dans l’internationalisation des entreprises et de souligner l’importance de l’intelligence économique pour l’intégration des TPE/PME africaines dans les chaînes de valeurs mondiales.

D’après Anders Aeroe, Directeur de la division de développement des marchés de l’ITC : « Pour démontrer l’impact de nos actions vis-à-vis des bénéficiaires et des donateurs qui financent nos projets, la condition essentielle est d’avoir un cadre des affaires durable. Ce cadre se base sur une politique publique pour la promotion du commerce ancrée dans la priorité des Etats et des institutions d’appui au commerce fortes ».

« Les chambres de commerce en sont un élément fondamental, de par leur proximité avec le monde des affaires. Quant à l’intelligence économique, elle est un vecteur essentiel de détection des signaux faibles et d’appréhension des opportunités et des risques à l’international ».

Créée en 1973, la CPCCAF œuvre à la promotion et à la structuration du secteur privé africain, ainsi qu’au développement des relations commerciales entre l’Afrique et le reste du monde francophone, notamment par la formation professionnelle et technique, l’appui aux entreprises ou l’information économique.

L'ITC aide les petites et moyennes entreprises dans les pays en développement et les économies en transition à devenir plus compétitives à l’export, contribuant ainsi à un développement économique durable dans le cadre du programme de l'Aide pour le commerce et des objectifs du Millénaire pour le développement.

Télécharger le PDF