Features

L'impact économique des données ouvertes: que savons-nous déjà?

19 février 2016
ITC Nouvelles
Les données ouvertes favorisent l'innovation et les preuves montrent un
impact économique considérable

Les données ouvertes favorisent la croissance économique. Or, nombreux sont ceux qui croient à la théorie mais demandent des preuves. Les rapports publiés récemment par Nesta, organisation caritative basée sur l'innovation, Open Data Institute (ODI) et Capgemini, société française de conseil en gestion, viennent s'ajouter aux preuves.

Après avoir étudié les effets de la Série Défis sur les données ouvertes, une série de prix décernés par Nesta et ODI pour le développement de produits ou services qui utilisent les données ouvertes, PwC, entreprise internationale de services professionnels prévoit que ce programme générera un retour potentiel équivalent à dix fois la somme investie (£ 10, ou $E.-U. 15, pour chaque livre investie sur trois ans), engendrant jusqu'à £ 10,8 millions pour l'économie du Royaume-Uni. Selon Capgemini, près de 25 000 emplois directement liés aux données ouvertes seront créés dans l'UE entre 2016 et 2020.

Alors que les économistes emploient des termes tels qu'asymétrie d'information, efficacité d'allocation et effets de réseau pour expliquer pourquoi les données ouvertes engendrent des retours, d'autres disent qu'elles réduisent les frictions dans les transactions et que les marchés sont plus performants dans un tel environnement.

Les données ouvertes favorisent une meilleure utilisation des ressources existantes, créent de nouveaux produits et services et renforcent le développement au niveau mondial. Des données variées, précises, fiables et accessibles renforcent les initiatives en faveur du développement, en termes d'éducation, de santé, de réduction de la pauvreté ou de dépenses consacrées à l'aide. Lorsque ces données sont ouvertes – accessibles, utilisables et échangeables – elles peuvent aider à mesurer les progrès, cibler des programmes, prévenir la corruption et stimuler la croissance dans les PED.

Un ensemble grandissant de preuves permet de quantifier l'utilité des données ouvertes et démontre leur impact dans différents pays et secteurs. Plusieurs études macroéconomiques récentes ont quantifié les avantages des données ouvertes en termes de pourcentage du PIB dans différentes régions.

Bien que leurs méthodologies diffèrent, ces études accordent une valeur financière aux effets économiques similaires des données ouvertes tels qu'une meilleure prise de décision par les consommateurs, l'optimisation des activités commerciales (y compris les processus et l'approvisionnement) et la maximisation de la valeur obtenue grâce aux infrastructures existantes et nouvelles.

McKinsey, société de conseil et de recherche, a constaté des avantages potentiels s'élevant jusqu'à 4,1% du PIB pour les données dans tous les secteurs. Des études menées uniquement sur la valeur des données ouvertes du secteur public ont estimé leur valeur entre 0,4% et 1,5% du PIB d'une économie.

La valeur potentielle élevée des données ouvertes a encore été démontrée par des études microéconomiques telles que la recherche sur la valeur des données d'adresse danoises. L'autorité danoise des entreprises et de la construction a estimé des bénéfices s'élevant à environ DKK 417 millions ($E.-U. 68,3 millions) pendant la période de 2005 à 2009 pour un investissement de seulement DKK 2,5 millions.

Aux EUA, un étude menée par des économistes de l'Université d'État du Colorado et du USGS Fort Collins Science Center a montré que le libre accès aux données Landsat des EUA a engendré des bénéfices s'élevant à $E.-U. 2,19 milliards en 2011.

Agriculture

Le rachat de Climate Corp. par le groupe agricole Monsanto pour $E.-U. 930 millions en 2009 était une démonstration tangible de la valeur créée par les données Landsat. Climate Corp. absorbe une grande quantité de données ouvertes climatiques et géologiques pour générer 10 milliards de points de données de simulation. Elle les utilise ensuite pour souscrire avec précision des assurances pour les agriculteurs et protéger l'industrie agricole mondiale, estimée à $E.-U. 3 milliards, des évènements météorologiques extrêmes.

Transport

Au Royaume-Uni, un rapport commandé par Transport for London a estimé la valeur du temps gagné par des passagers mieux informés entre £15 millions et £58 millions en 2012. Selon un rapport publié par Arup, société de services multinationale spécialisée en environnement bâti, les données ouvertes du secteur public pourraient être utilisées pour générer entre $E.-U. 720 milliards et $E.-U. 920 milliards grâce à la création d'applications numériques pour les transports.

À l’instar de Monsanto pour l'agriculture, l'application omniprésente Citymapper aide à démontrer la valeur économique prévue pour les transports. Citymapper fournit déjà des conseils publics en matière de transport dans 29 villes, et son directeur général, Omid Ashtari, a récemment déclaré que 'Citymapper a été créé [au Royaume-Uni] grâce à l'existence des données ouvertes. Elles sont l'épine dorsale de notre travail'.

En Espagne, une étude publiée conjointement par le Ministère des finances et l'administration publique a montré qu'au moins 150 entreprises telles que Citymapper vendent des produits ou services utilisant les informations publiées dans le portail national d'informations, et employaient 4 000 personnes en 2012.
Pew Research a démontré l'utilisation répandue de produits et services similaires basés sur les données ouvertes, constatant qu'au moins 84% des Américains qui possèdent un smartphone utilisent des données ouvertes à travers ses applications.

Impact économique démontré

Une recherche menée en 2015 par ODI a identifié 270 entreprises, grandes et petites, qui utilisent, produisent ou investissent dans les données ouvertes au Royaume-Uni, avec un chiffre d'affaires annuel combiné de plus de £92 milliards; ODI lui-même a généré plus de 50 emplois et plus de £9 millions à travers son réseau de startups.

Même si les études de cas ne donnent un aperçu que des secteurs où les données ouvertes ont été rendues accessibles, ils renforcent les résultats des études micro et macroéconomiques et la théorie économique. Nous pouvons nous attendre à des preuves similaires dans d'autres secteurs, à mesure que les données ouvertes continuent d'être adoptées.

Alors que les chiffres, les méthodologies, les chercheurs, les pays et les motivations pour comprendre leur valeur varient, les éléments de preuve sont clairs: les données ouvertes favorisent l'innovation et leur impact économique est considérable et manifeste.