Press releases

Libéria: le téléphone portable au service du commerce

24 août 2011
ITC Nouvelles

Le Centre du commerce international (ITC) et le Centre international Angie Brooks (ABIC) ont lancé au Libéria un projet qui permet aux acteurs du commerce international d’acheter et de vendre des produits via leur téléphone portable. L’annonce du service Trade at Hand (T@H) a été faite le 24 juillet 2011 par S.E. Ellen Johnson Sirleaf, Présidente du Libéria, lors d’une cérémonie organisée dans le comté de Lofa, à laquelle étaient également conviés les ministres du commerce et de l’industrie, de l’agriculture, de la jeunesse et des sports.

T@H est un service accessible via un téléphone portable mais il se rapproche d’autres sites de mise en relation basés sur Internet tels que e-Bay ou Alibaba, qui permettent aux utilisateurs de poster des annonces dans une base de données centralisée. L’achat et la vente de produits via cette technologie facilite le commerce entre les producteurs locaux, les femmes commerçantes, les petits commerçants, les restaurateurs et les transporteurs. Il a été développé spécifiquement pour le Libéria avec l’appui du Gouvernement finlandais.

‘L’originalité du projet Trade at Hand pour le Libéria tient à sa facilité d’utilisation,’ a déclaré Mme Patricia Francis, Directrice exécutive de l’ITC. Les personnes illettrées ont accès au service via un système vocal interactif proposé par la plupart des téléphones portables; les acheteurs et les vendeurs équipés de smartphones ou d’ordinateurs peuvent y accéder en ligne pour lire et poster des annonces. Cela permet aux entreprises de franchir une nouvelle étape commerciale, qui va au-delà des interactions face à face et leur offre un accès aux marchés plus importants dont ils ont besoin pour se développer.’

T@H favorise l’indépendance économique des vendeuses ambulantes et des agriculteurs en proposant d’autres manières plus efficaces, rapides et économiques de faire des affaires. Actuellement, les agriculteurs qui souhaitent vendre leurs produits doivent abandonner leur ferme pour se mettre en quête d’acheteurs; leur absence peut être longue du fait de la piètre qualité de l’infrastructure routière, entraînant parfois un pourrissement des produits, faute d’acheteurs. Les vendeuses ambulantes adoptent actuellement des méthodes risquées et stressantes pour acheter et transporter leurs produits.

Mme Johnson Sirleaf a personnellement participé au lancement de T@H en proposant d’acheter des produits auprès de participants. Elle a remercié l’ITC et ABIC pour la réalisation du projet, qui est le résultat du Colloque international sur l’autonomisation des femmes, le développement du leadership, la paix et la sécurité internationales organisé en 2009. Elle a également promis que le Gouvernement du Libéria ne faillira pas à son soutien.

Yvette Chesson-Wureh, Conseillère et Coordinatrice d’ABIC et point focal de Trade at Hand pour le Libéria, a déclaré qu’au moins 2 000 utilisateurs devraient bénéficier du projet d’ici début novembre 2011. Le service de téléphonie mobile est actuellement disponible en anglais et dans six autres langues du Libéria: kissi; bassa; krahn; gio; kpelle et mandingue. À terme, il sera disponible dans les 16 langues nationales.
Ce service novateur de mise en relation des entreprises est actuellement mis en oeuvre par l’ITC de manière similaire au Bénin et à Fidji. Plusieurs autres pays ont également exprimé leur intérêt à bénéficier de Trade at Hand au profit des communautés qui n’ont pas accès à la majorité des opportunités commerciales.

Cliquez ici pour télécharger la version en PDF