Press releases

Les secteurs public et privé se réunissent pour examiner les progrès dans la reconnexion de l’Afghanistan aux marchés régionaux

9 novembre 2017
ITC Nouvelles
Les travaux de la Stratégie nationale d’exportation de l’Afghanistan vont bon train.

(Kaboul-Genève) - Les représentants du gouvernement afghan et du secteur privé se sont réunis cette semaine à Kaboul avec des représentants de l’Union européenne et du Centre du commerce international pour faire le point sur les progrès accomplis concernant le renforcement des capacités de l’Afghanistan à participer au commerce régional.

La réunion du 31 juillet a rassemblé des membres du « Comité de pilotage » du projet « Promotion du commerce en Afghanistan (AAT) », une initiative financée par l’UE lancée en novembre dernier, qui vise à renforcer les capacités commerciales du pays afin de tirer parti de son adhésion récente à l’Organisation mondiale du commerce.

Le projet soutient l’Afghanistan dans la formulation d’une politique commerciale et la capacité de facilitation des échanges, ainsi que dans la formulation des stratégies commerciales et d’exportation et le renforcement des normes de qualité des produits.

La rencontre a été pour les participants l’occasion de planifier les activités pour l’année à venir.

« La finalisation d’une stratégie nationale d’exportation sera la priorité absolue, suivie de la mise en œuvre des recommandations pour des réformes visant à catalyser la croissance axée sur les exportations et la création d’emplois dans les secteurs prometteurs », a déclaré George Cunningham, chef adjoint de la délégation de l’UE en Afghanistan.

L’ITC soutiendra la formulation et la mise en œuvre de la stratégie nationale d’exportation, ainsi qu’une politique nationale de commerce et une stratégie de facilitation des échanges. L'ITC appuiera également le secrétariat du Comité interministériel de l’OMC, qui exerce ses activités sous la direction du ministère du Commerce et de l’industrie, dans la formulation d'un plan d’action détaillé sur la facilitation des échanges qui guidera le processus de réforme à mesure que l’Afghanistan met en œuvre l’Accord de l’OMC sur la facilitation des échanges au cours des prochaines années. En outre, l’ITC assiste l’Afghanistan dans l’organisation de consultations bilatérales régulières avec d’autres pays de la région afin d’améliorer le commerce bilatéral en abordant les problématiques liées aux obstacles tarifaires et non tarifaires.

Le comité directeur du projet a été créé pour appuyer les activités du projet ; superviser sa mise en œuvre et ses progrès ; veiller à ce que les résultats du projet répondent aux priorités du pays ; et donner des orientations sur les prochaines étapes. Il comprend des représentants des ministères compétents et des agences de l’État, de l’UE, de l’ITC et de plusieurs groupes d’entreprises, tels que la Chambre de commerce et de l’industrie de l’Afghanistan (ACCI) et les associations sectorielles afghanes Women Handicraft Commercial Association et Afghan Women’s Saffron Association (AWSA). Le comité est conjointement présidé par le ministère du Commerce et de l’industrie (MoCI) et la Chambre de commerce et de l’industrie de l’Afghanistan.

« Les progrès du projet sont prometteurs et le ministère du Commerce et de l’industrie apportera pleinement son soutien pour que ce projet renforce la compétitivité de l’Afghanistan dans la région », a déclaré Humayoon Rasaw, ministre du Commerce et de l’industrie de l’Afghanistan. Selon Jean-Sébastien Roure, qui gère le projet AAT pour l’ITC, les multiples cycles de consultations des parties prenantes sur le contenu de la future stratégie nationale d’exportation, qui ont abouti à consensus étendu sur des problématiques clés et les priorités sectorielles sont l’une des principales réalisations au cours des huit premiers mois du projet. Des mesures importantes ont également été prises en vue de la formulation de lignes directrices de politique nationale du commerce de l’Afghanistan (2017 - 2022) pour orienter la politique commerciale du pays pour les cinq prochaines années. Il a également souligné l'appui technique au Comité interministériel de l’OMC en Afghanistan pour que le pays puisse respecter son obligation de notifier ses engagements en matière de facilitation des échanges et ses besoins d’assistance technique au secrétariat de l’OMC, lequel respect doit être effectif d’ici février 2018, en ligne avec les délais stipulés dans l’accord.

Dans les prochains mois, le projet appuiera les consultations provinciales avec des représentants d’entreprises à Herat et Kandahar sur le contenu de la stratégie nationale d’exportation ; ces consultations aboutiront sur une consultation nationale à Kaboul, ouvrant la voie à la finalisation du document. Sur une période de deux ans, le Centre d’études de l’OMC de New Delhi formera des agents gouvernementaux afghans, principalement du ministère du Commerce et de l’industrie, en vue de constituer un groupe d’experts sur les thématiques de commerce allant de la formulation et la mise en œuvre de la politique de commerce à la facilitation des échanges, l’investissement, le commerce des services, la réforme réglementaire et la négociation commerciale.

Les points d’information nationaux et l’autorité nationale de notification bénéficieront d'une assistance pour le renforcement de leurs compétences sur les problématiques liées aux obstacles techniques au commerce (OTC) et les normes sanitaires et phytosanitaires (SPS). Cette assistance comprendra une formation sur le développement, l’adoption et la promotion de normes et autres règlements techniques.

Historique
Le projet « Promotion du commerce en Afghanistan » est financé par l’Union européenne et mis en œuvre par le ministère du Commerce et de l’industrie de l’Afghanistan (MoCI).

Le projet répond aux interventions menées par le gouvernement afghan pour faire du commerce, le moteur de croissance économique, de coopération régionale et de stabilité. L’Afghanistan a adhéré à l’OMC en juillet 2016 et a placé le commerce et la coopération économique régionale au cœur de sa stratégie de développement. Son premier acte après son adhésion à l’OMC a été de ratifier l’Accord de l’OMC sur la facilitation des échanges.

Pour garantir l’appropriation au niveau local et les répercussions à long terme du projet, l’ITC coopérera avec un ensemble de partenaires afghans du secteur privé, des ONG, des universités et des organisations de la société civile.

Note à l'éditeur À propos de l'ITC
Le Centre du commerce international est l’agence conjointe de l’Organisation mondiale du commerce et des Nations Unies L'ITC soutient les petites et moyennes entreprises des pays en développement et des économies de transition pour les rendre plus compétitives sur les marchés mondiaux, participant ainsi au développement économique durable dans le cadre du programme Aide pour le commerce et des Objectifs de développement durable des Nations Unies. Pour plus d’informations, consulter le site www.intracen.org

Pour plus d’informations, s'adresser au :

Centre du commerce international
Jarle Hetland
Responsable Médias
Bureau de la Directrice exécutive
Téléphone fixe : + 41 22 730 0145
Téléphone portable : + 41 79 582 9180
Courriel : hetland [at] intracen.org

Conseiller en communication pour l’UE
Abdullah Yadgare
Téléphone portable : + 93 (0) 700 17 35 48
Courriel : abdullah.yadgare [at] eeas.europa.eu

Pour lire la version traduite en Dari cliquer sur le lien.