Features

Les entreprises kényanes produisent plus et plus vite grâce à la production rationnelle

6 mai 2015
ITC Nouvelles

Les PME au Kenya produisent et livrent leurs marchandises plus vite grâce à l'introduction des méthodes rationnelles dans leurs processus de production.

Comme son nom l'indique, la méthode rationnelle consiste en la réduction de l'inefficacité et du gaspillage dans les processus d'exploitation, de la production à la livraison. Cela comprend l'examen de facteurs tels que la perte de temps, le sur-traitement et les mouvements inutiles.

L'exemple de Mace Foods, exportatrice de piments et légumes séchés, illustre les avantages économiques des méthodes de production rationnelle. En juillet 2014, cette entreprise a augmenté de 92% la production d'emballages (46 sachets par heure, au lieu de 24) grâce à la mise en oeuvre de stratégies de production rationnelle. Le nombre de produits défectueux est passé à zéro.

'Cela signifie que les systèmes sont en place,' affirme Margaret Komen, Directrice générale de Mace. 'Je sais qu'à l'arrivée d'une commande il y a une liste de contrôle et une procédure qui sont suivies, et je suis sûre que la commande est livrée.'

Mme Komen et son directeur d'usine ont rejoint les équipes de gestion de leurs PME homologues, Greenforest Foods et Stawi Foods and Fruits pour trois ateliers dirigés par Robert Bosch GmbH, multinationale allemande d'ingénierie et d'électronique et l'ITC, entre juin 2014 et janvier 2015. Le but était d'apprendre à analyser des processus, reconnaître des domaines à améliorer et procéder aux ajustements appropriés.

'La gestion rationnelle cherche à améliorer les processus sans investir d'énormes quantités de machinerie ou d'équipement pour accroître la productivité', a affirmé Hong Siew Lim, Responsable du Programme Système de formation modulaire, Gestion de la chaîne d'approvisionnement de l'ITC. 'Il s'agit de chercher à réduire les goulets d'étranglement, simplifier les processus, voire réduire la duplication ou le temps d'attente inutile.'

Par exemple, l'utilisation de seaux avec des jauges plutôt que de pelles creuses pour remplir les pots de miel réduit les mouvements et accélère le conditionnement. La mise en place et le contrôle des niveaux de stock permet une livraison plus rapide aux clients. Le réaménagement de l'usine pour réduire l'effort nécessaire au transport des marchandises peut augmenter l'efficience.

L’ITC EN ACTION

Chez Mace Foods, le délai de livraison à partir de la réception de la commande jusqu'à l'expédition des piments et légumes séchés est passé de plus de quatre jours à moins d'un jour, alors que le nombre de commandes et de ventes a augmenté. La chaîne de supermarchés Nakumatt a commencé à passer des commandes en décembre.

Les bénéfices de la méthode de la production rationnelle se sont étendus à Greenforest Foods, entreprise de conditionnement de miel, qui a vu sa production augmenter de 28%. Les ouvriers ont commencé à emballer près de 10 cartons d'un kilo par heure, au lieu de sept. Le délai de livraison est passé de 13 heures à 7,3 heures.

Stawi Foods and Fruits, entreprise agroalimentaire spécialisée en farines pour bouillie, a réduit le délai de livraison de sept jours, un jour après avoir mis en place des contrôles de niveaux de stock. Le temps nécessaire à un opérateur pour remplir un paquet d'un kilo de farine est passé d'une minute à 30 secondes après l'introduction d'une pelle creuse standard d'un kilo.

'Les PME s'approprient totalement les mesures que nous établissons dans le cadre des ateliers', a affirmé Georg Nicola, responsable de projet chez Bosch. 'Nous enseignons certaines méthodes, mais les participants les appliquent à leur propre environnement. Nous allons ensemble à l'atelier et nous pratiquons ces méthodes; cela les aide à identifier le potentiel d'amélioration de leurs processus et aussi à réduire le gaspillage.'

UNE DIFFÉRENCE DURABLE

Grâce à leur participation dans les ateliers, les représentants du Kenya Institute of Supplies Management (KISM) ont développé la capacité de former et conseiller des entreprises sur l'amélioration rationnelle de leur production et de leur gestion des commandes. Cela agira comme multiplicateur des améliorations rationnelles au sein des PME là-bas.

'Toute grande entreprise a été une PME à un moment donné', affirme Hedwig Nyalwal, Directeur général du KISM. 'Nous sommes confiants que les PME participantes vont se développer et continuer à pratiquer les techniques de production rationnelle et les perfectionner. Nous serons là pour travailler avec elles.'

Bosch et l'ITC se sont associés au KISM et à l'Institut de technologie de Karlsruhe en Allemagne pour organiser ces ateliers dans le cadre du projet 'Promouvoir le commerce intrarégional en Afrique de l'Est' au Kenya, financé par le Gouvernement finlandais et par des contributions en nature apportées par Bosch.

Bosch et l'ITC projettent d'offrir cette formation dans d'autres pays en travaillant avec des partenaires locaux pour assurer la constante amélioration des processus et l'augmentation de la compétitivité des PME.