Press releases

Le ministère du Commerce et de l’industrie de l’Afghanistan s’associe au Centre indien d’études de l’OMC

13 novembre 2017
ITC Nouvelles

(Kaboul / Genève) Le ministère du Commerce et de l’industrie de l’Afghanistan (MoCI) et le Centre d’études de l’OMC de Delhi (CWS) ont conclu un partenariat pour le renforcement des capacités de ce ministère. L’accord de partenariat a été finalisé par M. Mohammad Qurban Haqjo, vice-ministre du Commerce et Abhijit Das, Directeur et professeur au CWS, à Delhi le 31 mars.

L’accord de partenariat a été facilité par le Centre du Commerce International (ITC) dans le cadre du projet Promotion du commerce en Afghanistan financé par l’Union européenne. Au fur et à mesure que le partenariat entre le ministère du Commerce et de l’industrie (MoCI) et le Centre d’études sur l’OMC (CWS) se développera, l’ITC continuera à se déployer pour assurer le succès de sa mise en œuvre.

Le CWS, un important prestataire de services d’enseignement, de formation, de conseil et de recherche dans le domaine de la réglementation du commerce international, assistera le ministère du Commerce et de l’industrie dans les activités de renforcement des capacités techniques du ministère ainsi que des capacités de formation.

Le CWS mettra l’accent sur l'élaboration d’un programme de formation sur les problématiques de la formulation, la négociation et la mise en œuvre de la politique commerciale sur une période de deux ans à l’effet de renforcer les capacités des agents de base travaillant pour le ministère du Commerce et de l’industrie, ainsi que d’autres ministères et agents d’exécution liés au commerce.

Le programme couvrira des sujets tels que l’analyse du commerce, la diplomatie commerciale, les litiges commerciaux et le suivi professionnel de la conformité et des effets des accords commerciaux.

La formation en classe sera suivie d’un encadrement « en cours d’emploi », pour un soutien ciblé aux agents participants. À la fin du programme, les participants sont censés avoir acquis davantage de connaissances professionnelles dans ces domaines.

Fait important, le CWS et le ministère du Commerce et de l’industrie travailleront en synergie pour garantir l’appropriation du programme de formation à l’échelle locale, ce qui permettra la mise en oeuvre du programme localement après la participation du CWS. Ce travail en synergie renforcera également les mesures déployées par le ministère du Commerce et de l’industrie pour mettre en place un institut de commerce et d’investissement avec siège à Kaboul, garantissant ainsi la viabilité de l'apport du projet de l’UE.

À cet effet, le sous-ministre Qurban Haqjo a déclaré : « Les formations à court et à long terme liées au commerce du CWS amélioreront les connaissances du personnel et des décideurs politiques du ministère du Commerce et de l’industrie dans des domaines tels que la formulation de la politique commerciale, les statistiques commerciales, les accords de l’OMC et les problématiques y afférentes, la promotion des exportations, la facilitation des échanges, les enjeux du transit et des investissements. »

Et à Abhijit Das, Chef de département et professeur au CWS d’ajouter : « Nous attendons avec impatience de travailler en étroite collaboration avec le ministère afghan du Commerce et de l’industrie dans cette initiative unique visant à renforcer les capacités commerciales de l'Afghanistan. Nous espérons suivre dans les programmes de formation, une approche extrêmement structurée axée sur la résolution des difficultés de la vie quotidienne. »

Une composante essentielle du projet Promotion du commerce en Afghanistan est le renforcement des capacités locales en matière de politique commerciale afin que les parties prenantes, en particulier le ministère du Commerce et de l’industrie soient mieux placées pour formuler des politiques commerciales, à l’effet d’améliorer la compétitivité à l’exportation. Le renforcement des capacités techniques sera complété par des consultations avec les parties prenantes sur les principales problématiques de politique commerciale et de négociation.
Historique
Le projet « Promotion du commerce en Afghanistan » est un projet financé par l’Union européenne et mis en œuvre par l’ITC sous la houlette du ministère du Commerce et de l’industrie (MoCI).

Cette intervention est la reconnaissance des initiatives en cours, menées par le gouvernement afghan dans le but de faire du commerce, un moteur de croissance économique, de coopération et de stabilité régionale. L’Afghanistan a adhéré à l’OMC en juillet 2016 et a fait du commerce et de la coopération économique régionale, une priorité de sa stratégie de développement. Son premier acte après son adhésion à l’OMC a été de ratifier l’Accord de l’OMC sur la facilitation des échanges.

Pour garantir la durabilité, l’appropriation au niveau local et les avantages à long terme du projet, l’ITC travaillera avec un ensemble de partenaires du secteur privé, des ONG, des universités et des organisations de la société civile établis en Afghanistan.

Pour plus d’informations sur le projet « Promotion du commerce en Afghanistan », consulter le site :
http://www.intracen.org/AAT/

Notes à l'éditeur : À propos de l'ITC
L'ITC est l’agence conjointe de l'Organisation mondiale du commerce et des Nations Unies. L'ITC soutient les petites et moyennes entreprises des pays en développement et des économies de transition pour les rendre plus compétitives sur les marchés mondiaux, participant ainsi au développement économique durable dans le cadre du programme Aide pour le commerce et des Objectifs de développement durable des Nations Unies. Pour plus d’informations, consulter le site www.intracen.org. Suivre l'ITC sur Twitter : @ITCnews

Pour plus d’informations, s'adresser au :

Centre du commerce international
Jarle Hetland
Responsable des médias
Bureau de la Directrice exécutive
Téléphone fixe : + 41 22 730 0145
Téléphone portable : + 41 79 582 9180
Courriel : hetland [at] intracen.org