Features

Gérer les difficultés dans les chaînes d'approvisionnement grâce à des normes crédibles

8 décembre 2015
ITC Nouvelles

Quel est le véritable rôle des normes de durabilité dans les chaînes d'approvisionnement? C'est une question qui nous occupe depuis longtemps à l'Alliance ISEAL, l'association internationale de membres au service des normes de durabilité, que je dirige. En effet, à la fin 2014 nous avons commencé à interviewer des entreprises afin de comprendre quel avantage ces différentes entreprises trouvaient à travailler avec des systèmes de normes crédibles. Nous voulions savoir si la certification avait un sens du point de vue de l'entreprise.

Nous avons commencé à chercher et à interviewer des spécialistes qui avaient participé activement dans la décision d'adopter les normes et qui suivaient leur évolution au sein de leur entreprise. Il en ressort que les normes sont très valorisées, même si leur perception varie en fonction du type, du secteur, de la localisation de l'entreprise, parmi d'autres facteurs. Nous avons publié un rapport complet contenant l'ensemble des entretiens individuels intitulé La valeur des normes de durabilité dans les affaires: récits d'entreprises*.

Ces entretiens ont également montré que les normes n'étaient pas toujours appréciées à leur juste valeur. Alors que certaines entreprises ont mentionné la différentiation des marchés et l'augmentation des ventes, la valeur potentielle d'un label écologique visible n'était jamais la première raison des partenariats de normalisation.

D'un autre côté, elles ont souvent parlé des difficultés liées aux chaînes d'approvisionnement. Nous avons appris comment les normes de durabilité réduisent les risques, haussent la barre dans un secteur difficile ou rendent plus compréhensible la complexité de la chaîne d'approvisionnement.

Comme le dit un détaillant: 'Les normes crédibles et la certification nous rassurent sur le fait que nos chaînes d'approvisionnement sont gérées de manière socialement responsable et respectueuse de l'environnement.'

La gestion des risques a souvent été mentionnée lors des entretiens. Un grand producteur et commerçant d'huile de palme a déclaré que grâce aux normes de durabilité son personnel a 'pu comprendre que les choses doivent être faites de manière systématique' et qu'ils devaient maintenant 'abandonner la gestion ad hoc des crises'.

D'autres avantages peuvent en découler. Une société diamantaire relate que son engagement a fourni un outil supplémentaire de gestion des risques pour la clientèle en aval et a contribué à la gestion du risque dans l'industrie en général.

‘Les diamants ne sont pas tellement étiquetés, alors si une entité malhonnête provoque un dommage, l'impact sur toute la chaîne d'approvisionnement sera disproportionné. Il est donc important d'élever les normes dans l'industrie, en général.' Selon cette société, 'le plus grand avantage de travailler avec une norme crédible est qu'elle permet d'uniformiser les règles du jeu et d'avoir une organisation indépendante capable d'atteindre les personnes que nous ne pouvons pas atteindre'.

PAS DE SOLUTION MIRACLE

Nous avons aussi appris que les normes de durabilité ne sont pas une solution miracle.Les entreprises continuent à travailler avec divers outils de durabilité et certifications. Nombreuses sont celles qui se basent sur leurs propres codes de conduite ou programmes d'audit, qu'elles considèrent comme complémentaires à la certification par des tiers. Un détaillant qui travaille avec six membres d'ISEAL nous a raconté que la certification complète la chaîne d'approvisionnement durable, complémentant et allant au-delà de leur propre code de conduite.

Un autre thème abordé était celui de la délégation de l'assurance à des experts compétents locaux. Ce même détaillant nous a parlé de sa décision de travailler avec un programme de certification forestier, expliquant que 'si nous devions envoyer nos propres équipes d'audit à chaque forêt, nous serions en train de les former à évaluer des forêts dans plus de 50 pays. En déléguant l'évaluation des forêts à des experts [en normes] locaux indépendants, ces coûts sont partagés avec d'autres clients. Cela réduit également le nombre d'audits de la gestion des forêts'.

La crédibilité a toujours été citée comme étant essentielle. Certains experts ont soulevé la question des messages et revendications non crédibles qui provoquent une confusion chez les clients et ne contribuent pas à la durabilité. Cela est particulièrement vrai dans le secteur des fruits de mer, où une série de messages non crédibles commencent à être véhiculés, surtout en Amérique du Nord. Une entreprise alimentaire en prise avec la conservation des stocks mondiaux de thon, a résumé son expérience de travail avec un membre d'ISEAL: 'Il n'y avait aucun acteur traitant directement la question de l'approvisionnement [de thon], et les autres faisaient des demandes sans fondement, alors un label crédible est d'une importance capitale.'

LE RESPECT DES NORMES

Alors que l'ensemble des personnes interviewées s'accordaient à dire que le paysage de la durabilité change drastiquement, ils ont aussi affirmé que le respect des normes de durabilité par leurs entreprises ne fera que s'accroître avec le temps.

Même si ces résultats montrent des réflexions et des points de vue intéressants sur le véritable rôle des normes crédibles dans les chaînes d'approvisionnement, ISEAL est convaincu qu'une recherche plus approfondie sur les normes au sein des entreprises serait nécessaire. Nous espérons que ces récits inspireront les entreprises à adopter des normes crédibles, solides et transparentes. Nous sommes persuadés que les normes de durabilité peuvent fournir une feuille de route pour des pratiques responsables par les grandes et petites entreprises, surtout si ces systèmes de normes sont créés dans le but d'avoir un impact positif en termes de durabilité et ayant la crédibilité comme point central.