Speeches

Discours de Dorothy Tembo, Directrice exécutive adjointe

15 décembre 2017
ITC Nouvelles
La sixième édition du Sommet mondial sur l’économie tenu au Centre du commerce international de Mumbai tenue du 27 au 29 mars à Mumbai, est consacrée au thème suivant : « Autonomisation des femmes : Entrepreneuriat, innovation et renforcement des capacités.

 

Mesdames et Messieurs, je vous remercie de m’avoir invitée.

Je suis très heureuse d’être parmi vous ici en Inde, considérée comme l’une, si non la principale économie à la croissance la plus rapide au monde.

De nombreuses entreprises étrangères s'installent en Inde, sous l’effet notamment de différentes initiatives du gouvernement telles que « Make in India » et « Digital India ». Les initiatives comme celles-ci avec pour objectif de stimuler le secteur manufacturier de l’économie indienne devraient même augmenter le pouvoir d’achat du consommateur indien moyen, ce qui contribuerait à stimuler la demande, et partant relancer le développement, en plus d’être favorable aux investisseurs.

L’Inde a connu une croissance et un développement rapides aux cours des dernières années dans de nombreux secteurs.

Cependant, bien que la croissance économique ait amélioré le niveau de vie, l’Inde, qui compte le plus grand nombre de personnes défavorisées dans le monde, se démêle encore pour faire sortir 1,2 milliard de personnes de la pauvreté.

Nous devons donc nous interroger sur les raisons de cette situation, et, plus important encore, nous devons chercher à savoir quelles mesures prendre afin d’améliorer les chances des personnes vivant dans l’extrême pauvreté, et le rôle des femmes dans ce contexte.

Le premier facteur de propulsion d'une économie repose sur ses ressources et en particulier sur ses populations. Nos économies n'ont rien de mieux à nous proposer que des sociétés et populations plus productives. Et une récente recherche est allée plus loin encore en démontrant les rapports existants entre les économies productives et la diversité et l’inclusivité . Dans une population comme celle de l'Inde où 49 pourcent de ses 1,3 milliard d’habitants sont des femmes, la diversité des genres et l’autonomisation des femmes revêtent une importance particulière.

Et il convient de signaler que l’égalité des genres a produit des résultats positifs en termes de revenu par habitant, de croissance économique et de compétitivité nationale. Des données probantes récentes indiquent que l’indice global de parité entre les sexes pourrait augmenter le PIB mondial jusqu’à 28 trillions de dollars US d’ici 2025.

Particulièrement pour l’Inde, Mckinsey estime que le fait de combler l’écart entre les sexes pourrait stimuler le PIB jusqu’à 60 % d’ici 2025.

L’autonomisation des femmes peut être une règle de jeu économique dans un pays, en particulier un pays de la taille de l’Inde. De meilleures possibilités économiques offertes aux femmes stimulent la croissance économique, pour que chacun puisse avoir une grande part du gâteau, les hommes comme les femmes. En d’autres termes : si vous empêchez la moitié de la population de participer pleinement au marché du travail, vous vous comportez essentiellement comme un pilote de ligne qui arrête la moitié de ses moteurs en plein envol. Bien sûr, votre avion devrait continuer à voler, cependant cela présenterait un risque.

L’autonomisation économique des femmes n’est pas seulement une question de politique, d’action des entreprises, ou de changement social. Tous ont un rôle à jouer. C’est l’une des raisons qui justifie le lancement de « SheTrades » par le Centre du commerce international, une initiative globale visant à mobiliser les acteurs et les partenariats à travers le monde pour connecter un million de femmes chefs d'entreprises au marché d’ici 2020.

SheTrades définit sept domaines dans lesquels les gouvernements, le secteur privé et les groupes de la société civile peuvent s’engager à supprimer les obstacles qui freinent les entreprises détenues par les femmes. Parmi les quelques mesures importantes à prendre, figurent l’abrogation de lois discriminatoires et l’approvisionnement accru auprès des entreprises détenues par les femmes pour garantir leur accès au crédit et leur collaboration avec les acheteurs étrangers.

Plus concrètement, les actions mondiales de SheTrades portent sur :

1. Des données relatives à la qualité : La collecte, l’analyse et la diffusion des données relatives à la participation économique des femmes restent faibles. Il est essentiel de collecter et d’analyser des données en vue d’élaborer des politiques qui tirent parti des ressources précieuses, mais largement inexploitées dans les achats et les chaînes de valeur mondiales.

2. Des politiques équitables :dans les pays en développement, un cadre juridique renforce l’inégalité qui entrave la participation économique des femmes dans le commerce. Dans 155 économies, les femmes ne détiennent pas les mêmes droits juridiques que les hommes, les femmes rencontrent plus de difficultés lorsqu’elles veulent démarrer une activité. Nous devons soutenir la participation économique des femmes en la consacrant par des lois et politiques.

3. Les contrats gouvernementaux : représentant plus de 30 % du PIB dans les pays en développement, et des trillions de dollars des dépenses annuelles, les entreprises détenues par les femmes n'en reçoivent qu’une infime part. L’adoption des politiques de marchés transparentes et inclusives en faveur des femmes peut favoriser la participation des entreprises appartenant à des femmes dans les marchés publics.

4. Diversité entre entreprise-fournisseur : Les chaînes d’approvisionnement offrent une unique occasion aux entreprises d'influencer positivement le développement économique. L’approvisionnement inclusif est un pilier essentiel de la politique d’achat viable. Toutefois, disposer d’une chaîne d’approvisionnement complète, sur le plan économique, n’est pas bien compris à l’échelle mondiale.

5. L’accès au marché : Les femmes rencontrent plus d’obstacles dans la mise en place de leurs entreprises. L’accès aux marchés mondiaux renforcera la productivité des PME détenues par les femmes et la capacité à tirer profit de leur participation économique.

6. Les services financiers : Pour les PME détenues par les femmes, l’accès au financement demeure l’un de leur handicap majeur pour le développement des opérations commerciales. Selon le rapport 2016 de FinScopeRwanda, les sollicitations des femmes auprès des services financiers officiels ont connu une hausse de 36,1 % en 2013 / 14 à 63 % en 2016. Cependant, il est impératif d’assurer une pénétration accrue des services financiers dans les zones rurales où la plupart des femmes n'ont pas jusque là accès aux comptes bancaires.

7. Les droits de propriété : Les droits de propriété sont essentiels pour la capacité d’affaires des femmes et les Institutions publiques doivent se pencher sur les politiques et les reformes dans ce sens.

Au-delà de ces sept domaines d’action, SheTrades possède également une dimension interactive. L’application Web et mobile pour les femmes chefs d'entreprises permet aux femmes de s’inscrire et de conformer leurs entreprises de sorte que les acheteurs intéressés à la recherche des femmes fournisseurs y accèdent facilement. L’application SheTrades a une fonctionnalité de balayage facile à utiliser et est basée sur la classification du code HS et la catégorisation des services afin de permettre aux acheteurs de trouver les femmes chefs d'entreprises.

Aujourd’hui, SheTrades a le plaisir de vous présenter ses nouveaux ambassadeurs SheTrades à savoir le Centre du commerce international de Mumbai propre à l’Inde et All India Association qui tous deux ont décidé de devenir des vérificateurs des entreprises détenues par les femmes désireuses d’utiliser la plateforme d’affaires et de réseautage Web et mobile SheTrades.

En conjuguant nos efforts, j’ai la certitude que nous continuerons à ouvrir la voie à « l’audacieuse croissance économique » de l’Inde. Certains engagements ont été pris pour connecter plus de 800 000 femmes au marché, ce qui représente plus de la moitié du chiffre de départ d’1 million de femmes arrêté par SheTrades pour le marché cible.

Je me réjouis à l’idée de travailler avec vous pour réussir une telle mission et bien plus.

Je vous remercie.