Features

Croissance équitable pour tous à travers le tourisme

30 avril 2014
ITC Nouvelles
Le Secrétaire Général de l'OCDE souligne la valeur intrinsèque du commerce des services ainsi que les contributions que les fonctions de service peuvent amener aux chaînes de valorisation mondiales et aux revenus des exportations nationales.

Le tourisme représente le mélange parfait de mondialisation contemporaine, réunissant commerce, mobilité, personnes et développement. Il a prouvé son endurance en dépit des défis économiques persistants à l'échelle mondiale, des changements géopolitiques et des crises naturelles et d'origine humaine.

Ce secteur est devenu synonyme de résilience et de développement, rebondissant avec force et plus rapidement que la majorité des secteurs, fournissant une activité économique adoptée par un nombre grandissant de nations en développement .

Aujourd'hui, plus d'un milliard de personnes voyagent dans le monde chaque année, générant 9% du PIB mondial et contribuant à un emploi sur 11 dans le monde. En tant que catégorie d'exportation de services, le revenu dérivé du tourisme international continue d'accroître, ayant atteint un record de $E.-U. 1,3 milliard en 2012, le double de sa valeur il y a 10 ans.

Le tourisme international est aussi devenu l'une des premières catégories de commerce, se plaçant au 5ème rang après les carburants, les produits chimiques, la nourriture et les produits automobiles. Pour les économies émergentes comme un tout, le tourisme est le quatrième plus important produit d'exportation, et pour la plupart des PED il se place parmi les trois premiers.

Le rôle du tourisme dans le développement

Le tourisme est souvent l'une des rares options compétitives qu'ont les PED de participer à l'économie mondiale. Ce n'est donc pas surprenant que ce secteur ait été identifié par plusieurs PMA et PEID comme un moteur puissant pour la réduction de la pauvreté et la croissance économique.

Les stratégies de développement des pays à faible revenu soulignent souvent le secteur du tourisme et son potentiel. La plupart des études diagnostiques sur l'intégration du commerce dans les PMA ont identifié le tourisme comme secteur prioritaire de croissance et d'exportation.

En analysant le poids du tourisme en tant que catégorie de produit d'exportation par région, il devient clair qu'il peut être un catalyseur majeur du développement. En Afrique il représente déjà7% du total des exportations et en Amérique centrale il représente 13% des exportations de la sous-région. Le tourisme est également le premier produit d'exportation dans les Caraïbes et en Europe du Sud et méditerranéenne. En Amérique centrale, au Moyen-Orient et en Europe du Nord, le tourisme est la troisième catégorie la plus importante de produits d'exportation.

Le tourisme dans l'agenda du commerce

Pour que le tourisme puisse jouer pleinement son rôle dans la croissance économique, il doit être reconnu et soutenu lors de l'élaboration des politiques en matière de commerce, d'investissement et de développement d'entreprises. Les négociations et la mise en oeuvre de politiques commerciales devraient traiter du tourisme et le prendre en considération. Pour cela, la coopération entre les diverses branches gouvernementales et les autres parties prenantes est nécessaire. Cette approche est au coeur du rapport Aide pour le commerce et chaînes de valeur.dans le secteur du tourisme publié par l'Organisationmondiale du tourisme, l'OCDE et l'OMC.

Le tourisme doit occuper une place plus importante dans l'agenda du développement. Le rôle important qu'il joue dans l'agenda du développement mondial a été reconnu par l'ONU, laquelle a identifié le tourisme comme l'un des secteurs pouvant favoriser le changement vers une économie verte. Il était également inclus, pour la première fois, à Rio+20, dans un document final d'une Conférence sur le développement durable de l'ONU, qui a mentionné le tourisme comme une industrie pouvant apporter 'une contribution considérable aux trois dimensions du développement durable, entretenant des liens étroits avec d'autres secteurs et pouvant créer des emplois décents ainsi que des débouchés commerciaux'.

En contribuant directement aux objectifs du Millénaire pour le développement de l'ONU, à savoir l'éradication de la pauvreté, l'égalité des sexes, un environnement durable, et des partenariats pour le développement, le tourisme a aussi un rôle clé à jouer dans le cadre des objectifs de développement durable qui constituent le plan directeur de l'ONU pour l'après 2015. En dépit de la contribution évidente du tourisme au développement socio-économique, plusieurs défis subsistent. Parmi ces derniers,s'assurer que les pays les plus défavorisés du monde, dont plus de la moitié utilisent le tourisme comme principal instrument de la lutte contre la pauvreté, continuent à bénéficier des opportunités fiscales et sociales offertes par le secteur.

Le paradigme de la durabilité

Afin que le tourisme déploie son immense potentiel de développement, l'ont doit examiner attentivement son impact social, économique et environnemental.

La durabilité reste le principal obstacle pour tirer profit du tourisme, et atténuer ses possibles effets négatifs sur les économies, les sociétés et l'environnement.

Pour traiter cette importante question, la durabilité doit être considérée comme le principal engagement pour le développement du tourisme. Le défi repose sur la manière de répondre aux exigences des touristes et des communautés hôtes tout en créant les conditions nécessaires pour construire un avenir durable du point de vue économique, environnemental et social.