Features

Commerce électronique et au-delà opportunités pour les PME des pays en développement

13 décembre 2013
ITC Nouvelles
L'utilisation de nouvelles technologies dans les pays en développement pourrait ouvrir le commerce intérieur et international aux petites et moyennes entreprises et diversifier les économies nationales.

Loin d'être uniquement du domaine d'Amazon, le commerce électronique est devenu un outil considérable permettant de débloquer la création d'emplois et l'innovation pour les PME dans les PED.

Le commerce en ligne en Chine à lui seul a connu une croissance de 120 % au cours de la dernière décennie. En Amérique latine, le commerce électronique est passé de $E.-U. 1,6 milliard à $E.-U. 43 milliards ces dix dernières années et la participation du Brésil est de 59 %.

L'importance de l'économie numérique dans le commerce mondial a été soulignée lors du Forum public, l'événement annuel phare de l'OMC. Le Forum 2013 était axé sur l'expansion du commerce à travers l'innovation et l'économie numérique, dans le but d'identifier les meilleures pratiques et d'encourager les pays à adopter une législation favorable aux entreprises afin d'aider à favoriser l'innovation et la croissance de l'économie numérique.

'Le commerce électronique est un immense outil pour accélérer le développement des PME. Au-delà des marchés locaux, nationaux et même régionaux, il intègre les PME dans le marché mondial', a déclaré Arancha González, Directrice exécutive de l'ITC, lors d'une séance axée sur l'utilisation du commerce électronique pour le développement du commerce dans le groupe des pays d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique.

Les nouvelles technologies offrent des opportunités qui peuvent être utilisées pour diversifier les économies nationales. Les services, en particulier ceux soutenus par les nouvelles technologies, peuvent être mis à profit pour réduire la dépendance des produits de base. Plus de 80% du revenu provenant des exportations de marchandises dans la moitié des pays d'Afrique provient des produits de base; le besoin de nouvelles options de développement pour palier à cette dépendance est particulièrement accru pour les PMA, selon le rapport 2012 sur les produits de base et le développement de la CNUCED.

'Nous voyons le Rwanda comme un pôle de commerce régional et de communications d'ici à 2020', a déclaré François Kanimba, Ministre du Commerce et de l'Industrie du Rwanda, en s'adressant aux délégués présents au 4ème Examen global de l'APC en juillet 2013. Un petit pays sans littoral tel que le sien ne peut s'attendre à ce que la production agricole fournisse une croissance à long terme, a-t-il expliqué, avant d'ajouter que les investissements faits par le Rwanda dans l'infrastructure à large bande et dans le réseau national de fibres optiques étaient payants en termes d'augmentation du nombre de centres d'appel et de sociétés d'externalisation de processus commerciaux (BPO).

La connectivité, particulièrement importante dans les zones rurales, la transparence, la gouvernance et l'enseignement électroniques illustrent la manière dont les nouvelles technologies ont transformé le milieu des affaires.

'La bureaucratie contribue aux coûts élevés des affaires' a souligné Sandra Ribeiro qui a témoigné de la transformation en matière de services électroniques dans son pays, en tant que responsable de projet Cape Verde's e-Gov Upgrade Project. 'Le commerce électronique en Afrique poussera les gouvernements à adopter une gouvernance plus transparente', a-t-elle affirmé, avant d'ajouter que la société locale qui a développé le service était devenu exportatrice et travaillait sur le développement de solutions de gouvernance électronique pour le Mozambique et le Burkina Faso.

Au moins 48 pays, y compris des PMA tels que le Rwanda et le Sénégal, ont mis en place des politiques nationales en matière de technologies de l'information et de la communication (TIC), mais les conditions pour le commerce électronique ne sont pas idéales partout. Par exemple, alors que plus de la moitié des entreprises au Brésil font les commandes en ligne, moins de 5 % des entreprises en Égypte le font, selon des estimations de la CNUCED. Des goulets d'étranglement et des difficultés considérables subsistent dans les PED, en particulier en Afrique, où les coûts liés aux TIC restent extrêmement élevés. L'on estime ainsi que le Moyen-Orient et l'Afrique ne gèrent que 1,6 % du commerce électronique mondial, même si on s'attend à ce que ce pourcentage atteigne 3,5 % d'ici à 2016.

Le manque d'infrastructure internet suffisante et les systèmes de paiement en ligne inadéquats restent les principaux obstacles au commerce électronique, surtout dans les pays où une bonne partie de la population n'a pas accès au secteur bancaire formel. 89 % de la population des pays développés possèdent un compte bancaire, comparé au 41 % de la population des PED, selon un article rédigé par Asli Demirguc-Kunt et Leora Klapper. La disparité entre les genres est aussi marquée, avec 47 % de femmes titulaires d'un compte bancaire dans le monde, et 55 % d'hommes, l'écart étant encore plus grand dans les PED.

Pour un grand nombre de PME dans les PED, l'aide peut être essentielle pour tirer profit des opportunités offertes par le commerce électronique, en visant une clientèle plus large, des marchés nouveaux et souvent distants, ou des chaînes de valeur mondiales.

'Nous connaissons beaucoup de cas où le succès des sociétés de commerce électronique attire le public, mais elles n'arrivent pas à tenir leurs promesses par manque d'installations, de capacité de stockage ou parce que leurs marchandises ne peuvent pas entrer dans le pays', a souligné Konstantinos Komaitis, Conseiller politique auprès de l'Internet Society lors du Forum public de l'OMC.

'Nous connaissons beaucoup de cas où le succès des sociétés de commerce électronique attire le public, mais elles n'arrivent pas à tenir leurs promesses par manque d'installations, de capacité de stockage ou parce que leurs marchandises ne peuvent pas entrer dans le pays', a souligné Konstantinos Komaitis, Conseiller politique auprès de l'Internet Society lors du Forum public de l'OMC.