Features

Autonomiser les femmes à travers l'enseignement des STIM

6 mai 2015
ITC Nouvelles

Les femmes ont joué et jouent encore un rôle clé dans la société et l'économie: matriarches, soignantes, salariées, dirigeantes ou décideuses politiques. Cependant, dans plusieurs régions du monde, il existe encore une énorme disparité en ce qui concerne les droits des femmes. Depuis la proclamation de la Déclaration de Beijing et du Plan d'action à la suite de la Quatrième Conférence sur les femmes il y a 20 ans, de grands progrès ont été accomplis dans la promotion de l'égalité, du développement et de la paix pour les femmes dans l'intérêt de l'humanité. Cela ne veut pas dire qu'il n'y a plus rien à faire.

En effet, des données récoltées pendant neuf ans montrent qu'il faudrait attendre encore 80 ans pour l'égalité des sexes sur le lieu de travail, selon le Rapport mondial 2014 sur l'écart entre les genres du Forum économique mondial. Les progrès sur les quatre piliers mesurés dans le rapport – économie, politique, santé et éducation – étaient inégaux. Même si plusieurs pays ont établi la parité s'agissant de l'accès à l'éducation, dans certaines régions du monde cette tendance est en train de s'inverser. Près de 30% des pays examinés ont des lacunes encore plus grandes en termes d'éducation qu'il y a neuf ans.

Puisque les femmes représentent la moitié de la réserve potentielle de talents d'un pays, leur autonomisation est le plus grand retour sur investissement en termes de développement. Plus les femmes deviennent économiquement indépendantes, plus elles consomment des biens et des services, ce qui comprend les décisions d'achat pour leurs familles. La recherche a également montré que les femmes sont plus susceptibles que les hommes d'investir une part importante du revenu familial dans l'éducation et la santé de leurs enfants, ce qui fait d'elles un puissant catalyseur de changement dans la société.

Par conséquent, la compétitivité d'un pays à long terme dépend considérablement de la manière dont il éduque, forme et équipe cette moitié du pool de talents. Leur offrir les mêmes droits, responsabilités et opportunités qu'à l'autre moitié serait un départ plus qu'approprié.

À l'heure où le monde se tourne vers l'Internet de Tout (Internet of Everything - IoE), c'est-à-dire un monde où les personnes, les processus, les données et les choses sont connectés de manière intelligente, d'autres opportunités se profilent. Les femmes en particulier peuvent bénéficier de ces interconnections, qui leur offrent des portails technologiques pour échanger des informations, obtenir des ressources et des outils, être ou avoir des mentors.

Pensez-y: le World Wide Web a décollé en 1993 et le premier smartphone a été lancé il y a moins de 10 ans. Aujourd'hui il y a plus de 7 milliards de personnes sur Terre et plus de 10 milliards d'appareils. Selon les prévisions, il y aura 21 milliards de périphériques réseau et connections réseau dans le monde d'ici à 2018, et ce chiffre atteindrait les 50 milliards en 2020. Outre le fait d'ouvrir de nouvelles filières de formation et de collaboration, le phénomène IoE crée en particulier de nouvelles opportunités de carrière dans les domaines des STIM. Dans notre société mondialisée, le développement des TI n'est pas suffisamment rapide pour répondre à la demande.

Dans tous les pays il y a une demande pour des personnes qualifiées en TIC dans pratiquement tous les domaines. Cependant, les femmes représentent moins de 30% de la force de travail dans les domaines de l'informatique, de l'ingénierie et de la physique dans quelques-unes des économies émergentes dans le monde. Plusieurs sociétés font état de la difficulté à trouver des personnes qualifiées dans le domaine des technologies. Les femmes représentent une importante ressource inexploitée de talent technologique.

Les compétences en matière de STIM sont les pierres angulaires de la future génération de scientistes, inventeurs, ingénieurs et entrepreneurs, qui affronteront les défis les plus urgents de notre époque. Avec une formation en STIM, les femmes sont équipées pour trouver des emplois durables et un potentiel de carrière leur permettant de maximiser leur contribution à la communauté et à l'économie.

Autonomiser les femmes pour changer le monde

Il existe trois manières de soutenir une plus grande autonomisation économique des femmes et une plus grande prospérité économique:

    ƒƒ
  • Former les jeunes filles, en particulier dans les domaines des STIM. Les femmes sont souvent plus nombreuses dans l'éducation supérieure, mais un grand nombre d'entre elles ne rejoint pas la force de travail, ou n'y reste pas longtemps. Encourager la formation des femmes dans le domaine des STIM, leur permettrait de combler les lacunes grandissantes en matière de TI et de contribuer à des activités à plus haut niveau de productivité et à une compétitivité économique. La Cisco Networking Academy offre des formations et des opportunités d'emploi à des millions d'étudiants dans le monde. Dans le cadre de l'initiative internationale Global STEM Alliance, gouvernements, entreprises, institutions éducatives et organisations non gouvernementales collaborent afin de former la nouvelle génération d'innovateurs dans le domaine des STIM.
  • Promouvoir les droits politiques des femmes et leur participation. Le fait de donner plus de voix aux femmes, en particulier à travers l'autonomisation politique, permet d'appeler à des changements politiques de plus grande envergure, améliorant ainsi leur condition et leurs ressources et leur offrant plus d'opportunités. Lorsque le nombre de femmes impliquées dans le processus décisionnel atteindra une masse critique, leurs décisions, qui prennent en compte un segment plus grand de la société, pourront amener à des politiques et des résultats plus inclusifs.
  • L'égalité des sexes dans le lieu de travail. Les pays qui investissent dans les jeunes filles et intègrent les femmes dans la force de travail ont tendance à être plus compétitifs. La diversité des sexes favorise la créativité et l'innovation au sein des travailleurs. La pénurie de personnel qualifié devant s'intensifier dans la plupart des pays développés et des PED, il est impératif que les entreprises utilisent le talent des femmes.

 

Chaque personne a le potentiel d'être extraordinaire. Souvent, il faut simplement la bonne occasion et le bon contexte. Notre nouveau monde connecté apporte la technologie et les ressources permettant aux femmes dans le monde entier d'accomplir des choses extraordinaires pour elles-mêmes, pour leurs familles et pour la société.